La migration des oies des neiges: spectaculaire et émouvante!

La Grande Oie des neiges: une espèce unique!

Ce qu’il faut savoir sur l’Oie des neiges

  • Une fidèle… elle s’accouple pour la vie! Elle peut atteindre l’âge vénérable de 16 ans!
  • Pendant la saison de la reproduction, pas frileuse, elle vit dans la toundra de l’Extrême-Arctique
  • Bonne nageuse et grande marcheuse, oiseau dimorphe: forme claire et foncée
  • Il n’existe qu’une seule population de Grandes oies des neiges au monde… et nous sommes sur sa route migratoire
  • Migration au printemps et à l’automne de plus de 4000km, qui l’emmène le long des côtes de l’Atlantique!
  • Elle peut atteindre des vitesses de 95 km/h et voler sans cesse sur des distances pouvant atteindre 1 000 km.

Un rendez-vous annuel pour les photographes et ornithologues

Chaque année,  j’entends leur appel! Et j’accours, jumelles et téléobjectif en mains!

Elles commencent à arriver début avril dans la région du fleuve St-Laurent. Tout le groupe (près d’un million d’individus) se rassemble dans des secteurs précis: on peut en voir jusqu’à 500,000 à Baie-du-Febvre, sur la rive sud du lac Saint-Pierre et au Cap Tourmente en mai.

On les revoit le long du fleuve début octobre, pour quelques semaines. Elles refont le plein de scirpes et de rhizomes dans les champs, avant de repartir vers les États-Unis.

Pour avoir une bonne idée des secteurs à privilégier au printemps, un article essentiel dans le magazine Faune Nature.