À la recherche de la chouette lapone – Île St-Bernard (Châteauguay)

De la grande visite au Québec

Vive Flickr! C’est en me promenant sur le site que j’ai pu constater le nombre étonnant de photos de chouettes lapones, depuis quelques semaines: au Refuge Marguerite-d’Youville, à St-Blaise, à Laval. Extrait d’un article de Marie-Josée Parent, dans  Coup d’oeil:

«La chouette lapone est rare dans la région, confirme Geneviève Perreault, biologiste pour le Regroupement QuébecOiseaux. Son habitat se trouve dans la forêt boréale au nord du Québec. Il y en a beaucoup en Abitibi-Témiscamingue.»

Cet hiver, plusieurs observations ont été signalées à Montréal, Laval et Vaudreuil-Dorion. «Elle descend au sud en fonction de la fluctuation de la population de micromammifères, explique la spécialiste. La chouette lapone s’alimente de petits rongeurs, surtout le campagnol à dos roux.»

«Ces derniers se nourrissent de la semence produite par les conifères, précise-t-elle. Celle-ci à un cycle aux quatre ans. Lorsqu’il y a moins de nourriture, il y a moins de campagnols.»

On profite donc d’un moment privilégié dans son cycle d’apparitions de quatre à cinq ans dans le sud de la province. Elle pourrait rester dans les parages jusqu’en mars. À bon entendeur… dépêchez-vous!

Partons, la mer est belle!

J’entendais de chez moi l’appel du rapace:  la « chasse à la chouette » s’imposait! Mon ami François Couture, camarade photographe, voulait faire l’expérience de l’animalier; il est donc monté à bord, direction technoparc de Dorval. On y trouve, ces temps-ci, un hibou moyen-duc ravissant et une Lapone active. Comme le temps est précieux, j’ai lancé un S.O.S. à l’ami Sylvain Messier sur Flickr qui m’a généreusement offert une carte de l’endroit à explorer.

PARCOURS DES COMBATTANTS! SUIVEZ-NOUS…