Biographie

Sophie Thibault est détentrice d’un baccalauréat en psychologie et d’un certificat en information et journalisme de l’Université de Montréal. Sa carrière prend vraiment son envol en 1988, lorsqu’elle fait son entrée à TVA. Après des années sur le terrain, on lui confie la lecture des nouvelles lors de la crise d’Oka pendant l’été 1990. Elle devient lectrice de relève pour Salut, Bonjour! et les bulletins de 18 h et 23 h.

En 2002, elle devient la première femme en Amérique du Nord à être nommée chef d’antenne d’un bulletin de fin de soirée. Elle est à la barre du TVA 22 heures du lundi au vendredi. Son professionnalisme, son empathie naturelle et sa manière de présenter l’information en font une lectrice des plus appréciées au Québec. Au fil des ans, elle remporte 9 trophées au Gala Métrostar et Artis comme personnalité de l’année (2003) et meilleure animatrice d’un bulletin de nouvelles.

À partir de 2003, Mme Thibault s’est impliquée activement dans les activités-bénéfice de la Société canadienne de sclérose en plaques, division Québec. Elle est la porte-parole de la Campagne de l’œillet et a mis sur pied en 2011 une nouvelle activité qui a permis de recueillir plus de $500 000: la Tournée de l’eSPoir à moto pour Monique Thibault, sa défunte mère qui a été frappée par la maladie pendant 52 ans.

Photo: Laurence Labat

Sophie Thibault a découvert cette dévorante nouvelle passion, la photographie, en 2012. Peut-être pour la joie d’être derrière plutôt que devant la caméra! Rapidement, ses préférences se sont imposées d’elles-mêmes: paysage, animalier, oiseaux, macrophotographie. Figer l’instant, rechercher la plus belle lumière, collectionner les trophées de chasse en pixels. Créer, s’extasier, communiquer par l’image, se fondre dans la nature: beau programme!

Sophie Thibault devient chroniqueuse-photo pour le magazine Le Lundi, en 2014, puis pour le magazine La Semaine. En 2015, Gosselin Photo organise à Laval et Québec une exposition de ses photos au profit de la Société canadienne de sclérose en plaques.

Elle obtient divers contrats professionnels (restaurants, cartes d’affaires, boutiques, studio de yoga). Elle signe la jaquette du DVD de Qi Jong de Nicole Bordeleau, ainsi que la jaquette du livre sur la vie du designer Philippe Dagenais (Ma vie en 3D).

En novembre 2016, elle publie, aux Éditions de l’Homme, son premier livre-photo: DANS MA NATURE

Son travail fait l’objet de plusieurs articles, notamment dans Magazin’Art, Galerie et la revue pan-canadienne PhotoNews.

Plusieurs expositions ont donné l’occasion d’explorer son univers: Oeil pour oeil et Amorphe au Centre d’art Diane Dufresne (Repentigny), Textures et lumières au Musée populaire de la photographie de Drummondville, Hocus Focus à la Galerie Iris (Baie St-Paul) et Tanzanie: Retour aux origineset LUX à la Galerie Québec Art (Québec), où on trouve ses oeuvres en permanence.

Sophie Thibault offre aussi régulièrement des conférences à divers organismes sur plusieurs thèmes qui font l’objet de sa quête photographique. Plusieurs clubs-photos et bibliothèques municipales ont sollicité ses services.

Ses activités photo l’amènent naturellement à appuyer des causes (le Regroupement QuébecOiseaux, le Zoo Miller,  la SPCA, le Centre animalier Pierre-de Saurel) et à s’impliquer auprès de différents organismes à titre de présidente d’honneur, de porte-parole ou de maître de cérémonie: l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie, le Refuge faunique Marguerite-d’Youville et le Musée populaire de la photographie de Drummondville.

Photographe-chroniqueuse pour La Semaine